Pourquoi choisir WordPress pour créer son site ?

Que vous soyez un développeur chevronné ou un simple utilisateur complètement hermétique à l’informatique, viendra forcément le moment de choisir la technologie à utiliser pour mettre en place votre site web. S’il est possible de tout faire à la main en codant, ce qui n’est clairement pas donné à tout le monde, il existe de nombreux CMS qui permettent de mettre en place un site internet très facilement. Il n’y a pas de bonne réponse ou de vérité absolue, mais je vais tenter de vous expliquer pourquoi WordPress est à mon sens la meilleure solution à envisager.

Un petit mot sur WordPress

WordPress n’est pas qu’une simple mode qui a vu le jour ces dernières années, c’est un CMS qui a presque 20 ans et qui a largement fait ses preuves sur le web. La preuve, avec quelques chiffres :

Les hommes mentent, mais pas les chiffres

En 2019, sur plus de 10 millions de sites analysés sur la toile, près de la moitié tournaient sur un CMS. Et sur cette part, WordPress représente pas moins de 40% de parts de marché, très loin devant Joomla et Drupal, les deux principaux concurrents, qui représentent seulement 3% et 4% de parts de marché. C’est dire à quel point WordPress a le vent en poupe quand il s’agit de mettre en place un site internet. Une solution qui est non seulement choisie par des utilisateurs lambda, pour qui la facilité d’utilisation est forcément un critère de choix, mais aussi pour les professionnels du Web qui ont parfaitement intégré le CMS dans leur chaine de production. Il en va de même pour WooCommerce, le plugin permettant la mise en place d’une boutique e-commerce, qui vampirise 24% de parts de marché face à Shopify, Mangento et encore Prestashop qui sont loin derrière.

Un peu d’histoire

Et si je vous disais que le CMS le plus rependu sur la planète venait de Corse ? Vous allez me dire que je raconte des bêtises, mais c’est pourtant la vérité. En effet, c’est en 2003 que WordPress est née des mains de Matt Mullenweg, un Texan qui s’est appuyé sur B2Cafelog, un “logware” en open source qui avait été crée par le corse Michel Valdrighi. Pour ceux qui se poseraient la questions, on ne peut pas parler de vol puisque WordPress est lui-même un projet en open source et vous êtes parfaitement libre d’aller lire son code source et d’y ajouter des fonctionnalités ou de nouvelles API. Mais ça, c’est seulement si le cœur vous en dit !

Matt Mullenweg, l'homme derrière WordPress
Matt Mullenweg, l’homme derrière WordPress

Aujourd’hui, WordPress est sous la houlette de la société Automatic, dirigé par Matt Mullenweg, qui emploie pas moins de 800 personnes à travers le monde. Une société qui tire ses bénéfices du site wordpress.com qui est une plateforme de blogging s’appuyant sur le projet WordPress en open source (attention aux nœuds au cerveau). En clair, vous pouvez créer un blog en deux coups de cuillère à pot sur wordpress.com et vous pouvez télécharger le CMS sur wordpress.org pour créer un blog, un site ou une boutique e-commerce. Vous voyez la nuance ? C’est pourtant simple !

Pourquoi choisir WordPress ?

Comme je vous le disais dans mon introduction, il n’existe pas de vérité absolue quant au choix d’un CMS pour la création d’un site web. C’est surtout une histoire de sensibilité, de gout et de praticité. Dans mon cas, j’estime que WordPress est le meilleur choix à faire. Pour sa simplicité d’utilisation, le champ des possibles, son écosystème et aussi son immense communauté.

Un CMS simple à utiliser

A moins d’être particulièrement réfractaire aux outils du web, WordPress est très simple à utiliser. Seule son installation peut poser problème pour un néophyte, mais la plupart des hébergeurs comme OVH ou o2switch proposent des outils clés en main pour installer WordPress d’un simple clic. Passé ce cap, il est possible de mettre en ligne un site parfaitement fonctionnel en une petite poignée de minutes. Le plus gros du travail étant le choix d’un thème et la configuration de ce dernier. Ensuite, il faut bien évidemment alimenter le site en contenu, créer des pages, un menu, des catégories ou encore télécharger des plugins si vous avez besoin d’implémenter des fonctionnalités un peu plus poussées comme un formulaire, un module d’inscription à une newsletter ou bien la mise en place de boutons de partage pour les réseaux sociaux.

Par contre, si WordPress est simple à utiliser, le maitriser vous demandera un peu plus d’investissement et de travail. Comme vous le savez, WordPress est un CMS en open source que vous pouvez modifier comme bon vous semble. Vous pouvez créer votre propre thème, vos propres plugins ou encore en modifier d’autres pour qu’il répondent parfaitement à vos attentes. Mais là, il faudra mettre les mains dans le cambouis, créer un thème enfant, faire du PHP, un peu de JavaScript et surtout apprendre à utiliser les nombreuses fonctions et spécificités du Framework de WordPress. Des choses qui ne sont clairement pas données à tout le monde, mais qui n’ont rien d’insurmontable lorsqu’on va sur les bons sites pour se former. Là, je ne peux que vous recommander chaleureusement des sites comme WPMarmite ou encore capitainewp qui sont de véritables mines d’or avec des tutoriels didactiques et très bien écrits. Comme je vous le disais, WordPress n’a rien d’insurmontable, mais répond à une logique qui lui est propre et qu’il faut bien comprendre avant d’attaquer le vif du sujet.

Un écosystème en béton armé

En plus d’être simple à utiliser, WordPress peut compter sur un écosystème à toute épreuve avec une large collection de thèmes, de plugins ou encore d’outils. Par exemple, il faut savoir qu’il n’existe pas moins de 50.000 plugins et autant de thèmes pour répondre à tous vos besoins. A vraie dire, il est presque plus difficile de trouver un thème à son gout que de le configurer tant le choix est vaste. Et il en va de même pour les extensions. En 2021, il paraît même inconcevable de ne pas trouver un thème ou un plugin qui ne répond pas à une problématique donnée. L’inconnue étant de savoir s’il faudra passer à la caisse ou non. En effet, si de nombreux thèmes et plugin sont gratuits, les plus pratiques et performants d’entre eux sont généralement payants. WordPress attire de nombreux développeurs très talentueux à travers le monde et il est parfaitement normal de les rémunérer à la hauteur du travail effectué.

Si vous pouvez choisir un thème ou un plugin depuis l’administration de votre site WordPress, vous pourrez les trouver sur le site officiel wordpress.org ou sur des plateformes comme CodeCanyon pour les plugin ou ThemeForest pour les thèmes. Ensuite, si vous avez besoin de répondre à un besoin très spécifique, vous pouvez créer votre propre plugin et même votre propre thème. Mais là, il va falloir remonter ses manches.

Une communauté en or

Lorsqu’on accapare près de 40% de parts de marché, vous trouverez forcément de l’aide dans les forums du monde entier dès que vous tomberez sur un petit problème. Vous pouvez faire le teste tout de suite si ça vous chante, allez sur Google, poser n’importe quelle question sur WordPress et vous verrez la quantité astronomique de réponses que vous aurez. Que ce soit sur un forum, Stackoverflow ou bien le blog personnel d’un développeur, vous trouverez une réponse à votre problématique. Il y-a même tellement de réponses qu’il est parfois difficile de faire le tri et de choisir la plus pertinente. Au-delà de l’entraide, vous trouverez aussi de nombreux tutoriels, des cours ou encore des formations sur WordPress, un thème en particulier ou encore l’utilisation d’un plugin. Et ce, que ce soit à l’écrit ou en vidéo sur YouTube. Là encore, faites l’expérience, et vous verrez le nombre incroyable de vidéo qui existe autour de WordPress. La proposition est tellement vaste qu’il y a de quoi en perdre la tête.

Ensuite, il y a aussi ce qu’on appelle les WordCamps, des événements officiels qui sont organisés dans les plus grandes villes du monde et qui accueillent jusqu’à 2000 personnes autour de conférences et d’ateliers. En plus d’y apprendre plein de choses, c’est aussi, et surtout, l’occasion de rencontrer d’autres développeurs WordPress pour échanger sur tout et n’importe quoi. Ces événements sont ouverts à tous, il y en a régulièrement en France et c’est l’occasion parfaite pour étoffer son carnet d’adresses ou encore de trouver l’inspiration.

Pour terminer, je pourrais aussi essayer de vous expliquer que travailler sur WordPress est un excellent investissement pour l’avenir. En effet, le CMS est maintenant utilisé dans les plus grandes entreprises et le maitriser peut-être une excellente porte d’entrée pour trouver un emploi ou de nouveaux clients si vous êtes indépendant. Quoi qu’il en soit, comme je le disais en préambule, le choix d’un CMS est une affaire personnelle, mais vous ne m’enlèverez pas l’idée que WordPress est le meilleur choix que vous pourrez faire.

Laisser un commentaire